Le projet consiste à réhabiliter une maison en pierres dorées dans le sud du Beaujolais.

Cette ancienne maison de vigneron développe une superficie de 500 m².

La réhabilitation prévoit un espace de vie avec une grande cuisine ouverte, un salon, deux salles de bain / sanitaires, cinq chambres, un bureau. Au sous-sol cinq caves dont deux voûtées communiquent entre elles. Le projet inclut aussi un cuvier et l’aménagement extérieur. L’ensemble n’était pas habité depuis les années 50.

Dans un premier temps, nous nous sommes attachés à décloisonner l’ensemble des pièces en vue de faire respirer les espaces trop exigus à l’origine. Nous avons ouvert plusieurs murs pour créer plus de fluidité dans l’ensemble. Nous avons également abattu plusieurs planchers afin d’aménager les combles et ouvrir des espaces verticaux apportant un maximum de lumière. Les murs périphériques ont été doublés avec 10 cm de laine de bois et les combles isolés sous rampants avec 30cm de laine de bois. Le réseau d’électricité a entièrement été refait à neuf, ainsi que le réseau de chauffage avec une chaudière à granulés de bois.

Les caves sont divisées en deux espaces techniques latéraux avec une cuisine d’hiver d’un côté et la chaufferie/Buanderie de l’autre. La cave centrale faisant office de grande pièce de réception avec un escalier montant le long d’une bibliothèque contemporaine en liaison avec le salon au rdc.

Les 2 caves voûtées sont organisés en un espace de conservation et de dégustation de vin.

Le rez de chaussée s’organise avec une cuisine, dont l’espace de cuisson prend place dans l’âtre de l’ancienne cheminée en pierre, la pièce se prolonge par le salon où un meuble de rangement contemporain accueille l’espace hifi et télévision. Une première chambre avec salle de bain et wc s’installe sur une troisième partie de ce rez-de-chaussée.

En montant depuis la cuisine au premier étage, on arrive sur une double hauteur donnant sur l’escalier d’accès au combles et une boite en ossature bois développée comme une cabane intérieure avec un bardage en hêtre. Au premier étage on trouve également un sanitaire, une salle de bain. La chambre parentale avec dressing et salle de bain intégrée dans une boite glissée sous le plancher.

L’étage des combles développe un bureau en mezzanine donnant sur la double hauteur et deux chambres sous rampants.

Le terrain étant fortement accidenté, de nombreux aménagements sont nécessaires pour viabiliser l’ensemble. Ainsi deux murs de soutènement et deux volées d’escaliers sont créés pour desservir un parking et 2 terrasses aménagées dans la pente.

Cette rénovation avait un objectif résolument écologique tant dans l’approche des techniques que des matériaux mis en œuvre (chaudière à granulés de bois, isolation en laine de bois, enduits à la chaux, mur en ossature bois, bois issus des scieries de proximité…). Nous voulions également marquer d’une touche contemporaine l’agencement des pièces mais aussi révéler le potentiel caché des matériaux et des volumes de la maison. Une certaine harmonie de couleurs et de matière développe une ambiance calme et reposante qui fait de ce lieu un espace de vie agréable et convivial.